Quinquagéniale.fr
amitié

OnVaSortir.com : le site de rencontre gagnant

Comme bon nombre d’internautes, après avoir écumé Meetic et autres lieux saints de la toile, il me manquait quelque chose. Un plus, qui laisse libre tout en étant reliés les uns aux autres.

Bien souvent prisonniers des C.G.U, qui la plupart du temps, survolées, nous laissent songeurs en recevant nos e-relevés de comptes  ( 3 mois offerts, le reste à votre charge toute l’année !),et bien loin du  résultat escompté ( faux profils, profils supprimés, rencontres hasardeuses décevantes, escroquerie de bas étage etc), nous nous tournons alors, nous, quinquas, vers une recherche plus affinée. Ce fut le cas alors que nouvellement varoise, je recherchais avant tout des amis : un relationnel de qualité pour une personne de contact, est fondamental pour l’équilibre au quotidien.

OVS : the solution utile !

J’avais entendu parler du site à Marseille, déjà, mais peu motivée, moi qui étais avant tout désireuse de m’installer dans mon Var adoré, je n’avais pas donné suite.
En immersion, j’ai éprouvé le besoin de renouveau. C’était une nouvelle tranche de vie ! une vie nouvelle, plus excitante, était à refaire.
J’ai donc atterri sur OnVaSortir.com, et ne m’en plains pas !
Comme toute expérience, il y a du bon et du moins bon, mais au final c’est une somme plus positive que négative qui me reste de mon adhésion – cent pour cent gratuite – à ce site dont le concept est clair.

Le concept : simple et flexible

OVS est avant tout un site de rencontre amical et convivial. N’en déplaise à certains de ces individus qui lorsqu’ils voient arriver une nouvelle recrue, sont persuadés  qu’elles recherchent l’âme soeur.
Le but initial du site est d’ailleurs explicité en vidéo sur sa page d’accueil.
Maintenant, il est évident que l’un peut aussi amener l’autre : la rencontre sentimentale, la love story que l’on n’attendait pas ou plus ! comme à chaque fois qu’il y a  concentration de personnes des deux sexes !

Un grand nombre de sorties sont proposées quotidiennement. Au début on nage un peu.
Je vous conseille donc de quadriller dans votre périmètre (sauf pour les amateurs de km) car rien que pour la région c’est énorme !
Prendre le temps aussi de bien définir son profil. Cela permettra aux membres organisateurs de vous envoyer des invitations qui vous correspondent.
Exemple : si vous accentuez sur votre intérêt pour le théâtre, vous aurez peu d’invites de la part des super sportifs ! quoique, on peut s’attendre à tout et cela arrive parfois !.
Ainsi ai-je reçu un appel fort aimable au demeurant, du R.C.T. pour chanter avec eux le Pilou-Pilou  en Ecosse !

La liberté n’a pas de prix : ou les loisirs à la carte

L’un des grands intérêts de OVS reste la liberté entière de votre participation. Le plus souvent l’on peut se désinscrire d’une sortie jusqu’à l’heure programmée pour cette sortie.
Pour moi qui fuis les associations, les cartes de membre et autres adhésions annuelles,
c’est l’idéal.
A ce moment-là, la convivialité, et le simple savoir-vivre, impliquent de laisser un petit mot à l’organisateur de la sortie, pour s’excuser.
Comme on le ferait pour un membre de la famille !

OVS se veut en quelque sorte être une grande famille : pour ce que j’en ai vu pour l’instant, c’est assez cela. Si certains parlent de clan, ou même de secte, je ne suis pas d’accord!
Une fausse publicité indique le succès beaucoup plus que l’échec.
J’affirme avoir toujours été libre de me dégager, ou de m’engager dans des relations plus binaires par la suite, chez OVS.

Le bénéfice secondaire : non négligeable

Justement, l’on peut tisser des liens plus intimes, après la première sortie, qui réunit jusqu’à 20 membres ou même davantage ( c’est le cas des sorties extérieures souvent, comme le  café-philo, ou la parade de Noël). Ce qui est un peu dommage car l’on risque de passer à côté de personnalités intéressantes, du fait du trop grand nombre.
Vaille que vaille cependant, on repère assez vite la nana sympa, ou le boute- en- train qui assure, de même que le rêveur retardataire que vous retirerez illico de votre liste en rentrant chez vous !

Tout l’intérêt dans ce vivier vivifiant, consiste justement à se faire de véritables amis que l’on va rejoindre comme qui dirait dans le dos de OVS en toute complicité : relations cultivées avec bonheur, loin de la foule, entre copines ou copains choisis.
Comme le dit si bien le proverbe : sa famille, on la subit, ses amis, on les choisit !
Une rare impression de choix, voilà ce que laisse ce site sans pareil, dont la formule évolue au jour près pour vous et rien que pour vous.
Vous êtes à la fois l’invité de marque, et vous pouvez être l’hôte qui initie, reçoit, dans son antre.
Si c’est le cas et que vous accueilliez du monde chez vous, pour une belote ou un couscous, soyez tout de même certain que ces inscrits soient de bonne moralité. !
Pour cela, vous pouvez inviter seulement vos amis, ou regarder dans les profils  participants  ceux qui sont certifiés par quelqu’un que vous avez déjà rencontré, même brièvement !
Cela évitera les mauvais castings.

Combien ça coûte ?

Là encore, c’est la bonne surprise. En principe, rien, ou seulement le prix de la sortie.
L’organisateur n’est pas censé toucher des sous pour avoir lancé la sienne.
Si vous vous inscrivez pour une soirée italienne, vous paierez votre place et rien d’autre.
Toute opération visant à ramener du monde vers un centre de soins, par exemple, ou un restaurant donné, est dénoncée.
Pour ceux qui ont peu de moyens, la possibilité reste immense : le nombre de sorties gratuites, comme un tour de vélo, randonner, ou jouer au Tarot entre copains,  ne coûte que votre  bonne humeur et votre déplacement.
Parmi les sorties gratuites, souvent une petite participation, n’excédant pas 5 euros est à prévoir, pour un partage sympa, et en nature : on apporte sa quiche maison, ou ses antipasti pour un apéro dinatoire à  l’hôte qui a eu le bon vouloir de vous compter parmi les siens.
Cela rappelle les belles journées de l’enfance, entre cousins, l’été, ou encore la camaraderie villageoise où tout est mis en commun, de bon coeur, pour un moment exceptionnel de détente et d’amitié.
Ainsi des anniversaires de 50 personnes en villa, autour d’une piscine, font le bonheur de chacun, les groupes se créent, les échanges sont multiples et la journée passe sans que l’on regarde une seule fois sa montre.

Les habitués :  gare à la saturation

Pour moi qui suis une solitaire, je fais un usage modéré de ce site. Je pense qu’en toute chose, il faut savoir garder un jardin secret et se ménager des temps à soi, car la vie implique la solitude bien vécue.
Certains membres m’ont affirmé que OVS les avait sortis d’une impasse, comme le veuvage, ou la dépression.
Je le crois volontiers. Les habitués du site sont souvent des personnes en période de transition,  ou en difficulté d’être. A ce titre, ils recherchent le dialogue, et la compréhension.
C’est humain. Maintenant, il vous appartient aussi de mettre une barrière à ce qui pourrait être too much : comme je l’ai vu une fois, un psy qui a passé son après-midi à écouter une ovésienne déprimée par une récente rupture.
A vous alors, de rappeler la vocation première du site : convivialité et amitié.
Certains membres accumulent les sorties : 3 par jour, ça me paraît beaucoup, presque une fuite. Et cela gâche le sentiment de nouveauté dans votre existence souvent composée de contraintes.

OVS reste le moyen le plus sûr de rester à la fois seul et libre de décider de qui on aura la compagnie dans une société qui nous imprègne chaque jour de notre devoir d’obéissance !
C’est louable et c’est même indispensable, même si des dérives dont à prévoir, comme à chaque fois que les rapports humains entrent en jeu.

Quelques conseils à retenir :

Pour les timides ou les mal assurés, qui hésitent à se mouvoir dans cette immense ruche d’abeilles, n’oubliez pas que les autres sont passés par là avant vous ! il y a toujours une personne communicante qui s’avancera vers vous, en sa qualité d’ovésien, pour vous faire en quelque sorte les honneurs du site ! alors laissez-vous tenter et allez à votre sortie en toute simplicité.
C’est la meilleure façon de vous intégrer.

Une erreur commune : se cantonner à ce que l’on aime ou sait faire !
Je vois des personnes qui passent leur temps à s’inviter entre elles : aucun risque à cela !
Mais OVS représente un éventail multiple d’expériences nouvelles à tenter ! c’est précisément cela qui va vous enrichir et déclencher des amitiés, des souvenirs majeurs ou des objectifs qui boosteront votre imaginaire. Ainsi une amie ovésienne de longue date me confiait qu’elle avait fait de l’accrobranche, à 64 ans alors que ça lui était complètement inconnu !
Alors osez ! faites le saut de l’Ange ou celui à l’élastique ! personne ne va vous juger, l’esprit même du site étant l’accueil et le partage de même que l’échange de services.

Le hic : comme je le disais plus haut, soyez clair dans vos affirmations : vous recherchez des amis, et non pas un compagnon. Vous êtes un homme qui aime la danse ? prévenez ces dames que vous ne recherchez que des partenaires en salsa et non l’après-salsa !
Si au contraire, vous êtes dans l’attente de la rencontre non téléphonée, fortuite, soyez prudents vous pouvez alors être une proie facile pour les indélicats !

OnVaSortir.com  comprend comme toute chose, le meilleur et le pire. Il y a quelques membres qui en ont fait visiblement une gageure et une gloire personnelle. Ils vont ainsi à l’encontre de l’esprit dans lequel ce site doit continuer à fonctionner : vous transmettez simplement, vous n’êtes pas Dieu !
Dans l’ensemble, ces personnes ne font guère l’unanimité et sont vite cataloguées par les autres.
Quant aux dénominations, membres d’or, par exemple, ce sont d’anciens modérateurs, qui servent de paravent à d’éventuelles dérives, et sont en quelque sorte les fers de lance du site.
Cela ne doit pas vous impressionner outre mesure.
Vous conservez la possibilité de signaler un profil douteux, et ça peut être utile, mais gardons la foi et l’espérance dans le genre humain !
Positivons dans le sens d’un élargissement de nos contacts, retentissant sur notre développement perso, chaque jour que Dieu fait.
C’est la meilleure parade à l’ennui et à la limitation que de rigoler un bon coup entre gens de bonne facture.

« Le rire est une insulte au malheur ».

L'auteur : Quinquageniale

"C'est finalement au plus fort de l'hiver que j'ai compris qu'il existait en moi un invincible printemps".

  • Ilerousse83

    Le concept a l’air attrayant et peu contraignant. Le tout est d’afficher tout de suite nos attentes. Ça me tente !

  • bonjour,j’aie 54 ans,j’habite lannion:je vis seule et je trouve le temps longt,alors si vous voulez me contacter pour une sortie,merci,vous pouvez me tel au 06322984747,merci

  • jeremy

    Bonjour,

    Suite pour vous avertir du dernier née des sites de sorties http://ziwego.com , qui est totalement gratuit et offre de nombreuses fonctionnalité tel que le covoiturage pour les sorties

    A bientôt

  • francis

    coucou moi c’est Francis ruelle(fb) je suis celib et je compte en pouvoir tirer profile du site mais comment et trouver une merveilleuse femme et ensemble connaitre de bon moments ensemble

    • ange

      bonjour comment allez vous je me nomme ange estelle dicro je suis uen femme celib et je suis aussi ravie de faire ample connaissance avec vous

  • prune

    Un nouveau site pour proposer et trouver des sorties mais également pour promouvoir votre entreprise, votre site, vos créations etc… http://www.umanitii.com

  • Franck

    Vous pouvez trouver aussi si on sortait. Un site gratuit avec de nombreuses fonctions comme la possibilité de classer ses relations par catégories (pratique pour inviter en fonction du type de sorties), de communiquer par messagerie privée (sans espionnage des conversations) ou par chat, de retrouver de nombreuses idées de sorties (plus de 170 000 à ce jour), d’organiser le co-voiturage…
    Un seul site : pas besoin de se créer un compte sur chaque ville, on est géolocalisé et les sorties aussi.
    Venez tester !
    le lien : http://www.si-on-sortait.fr